Nos solutions pour lutter contre l’humidité dans la maison

L’apparition des moisissures, des écaillements de peinture ou des suintements témoigne la présence d’humidité dans votre maison. Elle peut avoir différentes origines. Il peut s’agir d’infiltrations d’eau, de condensation due à une mauvaise aération ou de remontées capillaires. Cette humidité est souvent visible dans le garage, la cuisine et la salle d’eau. Non traitée, elle provoque des dégâts au niveau des murs et aussi des problèmes respiratoires. Comment faut-il s’y prendre pour traiter ce problème ? Voici les solutions.

Aérez votre maison pour lutter contre l’humidité

Pour lutter contre les problèmes d’humidité d’une maison, il faut adopter le bon geste au quotidien. Pensez à bien aérer votre logement. C’est le moyen le plus efficace pour limiter la vapeur d’eau en cas de condensation. Pour cela, ventilez régulièrement votre appartement tous les jours pendant une dizaine de minutes. Ce geste vous permet de réduire le taux d’hygrométrie. N’hésitez pas à vous faire installer un VMC (ventilation mécanique contrôlée). Son rôle est de renouveler l’air ambiant dans la maison afin d’assurer une meilleure ventilation.

En cas de condensation dans la cuisine ou la salle de bain, vérifiez que les bouches d’aération ne sont pas obstruées. Pensez à les nettoyer régulièrement pour faire circuler l’air et éviter les problèmes d’humidité. Pour lutter contre les déperditions thermiques, vérifiez les étanchéités de votre maison. Réparez les fissures au niveau de vos murs. Renforcez l’étanchéité de votre toit et de vos fenêtres, etc.

Réparez les structures à l’origine des infiltrations d’eau

Lorsque votre maison présente de l’humidité, vérifiez la présence d’infiltrations d’eau. Cela peut provenir de l’extérieur du logement. Il se peut que vos tuiles soient cassées ou que votre gouttière soit obstruée. Examinez régulièrement aussi les joints de maçonneries, les façades extérieures, l’étanchéité de la charpente pour éviter le pire.

À l’intérieur de la maison, assurez-vous qu’il n’y ait pas de problèmes d’infiltration d’eau dus à la plomberie. Vérifiez que les tuyaux ne sont pas brisés ou que les murs ne sont pas poreux. Ce problème peut affaiblir vos structures et dégrader votre santé. Cela peut également impacter l’esthétisme de votre logement. Les infiltrations d’eau non traitées engendrent des auréoles et des taches au niveau des murs et du plafond. Elles accélèrent le pourrissement des bois et favorisent l’apparition des moisissures.

Traitez l’humidité causée par les remontées capillaires

La remontée capillaire désigne le mouvement lent de l’humidité affectant ainsi les matériaux de construction et les murs. Elle se traduit par la présence de salpêtre, des mousses, des champignons et une humidité ambiante excessive.

Il existe différentes techniques pour lutter contre la remontée capillaire. Procédez à l’injection de produits hydrophobes vous permet de mettre en place une barrière étanche pour rendre vos murs imperméables. Ainsi, la migration d’eau n’atteint pas la base de votre mur.

Quelles sont les grandes causes de pollution qui dégradent la qualité de l’air d’un logement ?
Quel taux d’humidité pour une maison saine ?